Music » La Messe 2015

Messe et requiem 2015

2015. C’est le 100e anniversaire du génocide arménien. Après un siècle, la souffrance perdure.


Il y a cinq ans que le curé et l’adminisrtation de l’Église Arménienne Sourp Hagop m’ont proposé d’ecrire une nouvelle Messe, et un Service de requiem à la mémoire d’un million et demi de victimes du génocide arménien. J’ai demandé du temps pour y reflechir. Comment est-ce possible de composer une messe qui médite sur le sacrifice de Jésus, en même temps qu’elle évoque un million et demi de victimes du génocide, et qui soit également un témoignage de la résurrection de tout un peuple qui marche dans l’espérance vers l’avenir…

La Messe et le Service de requiem ont déjà été composées. Le titre arménien de l’oeuvre est ‘La Messe du peuple ressuscité et de sa résurrection 2015’.


 
J’ai composé l’oeuvre dans l’inspiration des sources traditionelles de la musique arménienne. Je l’ai composée pour un grand choeur (huit voix plus quatre solistes). En général, les hymnes sont pour une performance acapella. L’orgue a deux fonctions : préparer l’entrée et la sortie des hymnes. Dans la Messe, il a une performance solo (Evangile I), aussi dans le requiem (Evancile II). À la fin de l’oeuvre, sur proposition du curé, j’ai composé la musique d’une nouvelle hymne paraphrasée par P. Karnig Koyounian sont du Livre des Psaumes (Hymne de l’alliance).

Je voudrais donner une explication à propos du titre français : Messe et requiem 2015. Dans la tradition de l’Église Apostolique Arménienne, la Saint Messe est dediée absolument au sacrifice de Jésus. Donc le requiem est toujours un service, et il n’est pas une Messe. C’est pour cette raison que l’oeuvre est appelée ‘Messe et requiem 2015’.

For more details, check the Media page